VINCENT ISAMBOURG : Les Matins Bleus à partir du 29/03 : à SALY

1/ Les lignes souveraines 110 X 110
2/ Le matin bleu 110 X 110
3/ En attendant les mots 80 X 100 VENDU
4/Rêves fragiles 80 X 100
5/ Sensitive 60 X 130
6/ Rêves noirs 60 X 130
7/ Sans escalle 40 X 40 COLLECTION PRIVEE
8/ Devant nos yeux 60 X 70 VENDU
9/ Les têtes ailleurs 50 X 70 VENDU
10/ Espoirs dérangés 50 X 70
11/ Espérance 50 X 70
12/ Coeur noir 50 X 70
13/ Les yeux pleins 50 X 70 COLLECTION PRIVEE
14/ J’ai tout donné 50 X 50
15/ Les ronces 40 X 40 COLLECTION PRIVEE
16/ Envie d’y croire 50 X 70 VENDU
17/ Détours 70 X 50 VENDU
18/ Les vents tièdes 40 X 50
19/ Frôlement 60 X 80 VENDU
20/ Coeur noir 50 X 50 VENDU
21/ Tout finira 40 X 40 COLLECTION PRIVEE
22/Lignes de fuite 130 X 60
23/ Cherche boussole 40 X 40 COLLECTION PRIVEE
24/La terre se fend 50 X 50
25/ A tout jamais 50 X 50
26/ Résistance 40 X 40 COLLECTION PRIVEE
27/ les révoltes 160 x 100
28/ chargé d’âme 60 x 60

VINCENT ISAMBOURG

Vincent Isambourg est né en 1964 à Lille dans le Nord de la France où il a suivi un cursus en arts plastiques.

Souvent exposée en Europe et en Afrique, sa peinture est figurative. Il peint à l’huile sur toile.

Au fil du temps son interprétation du monde et de la société qui l’entoure s’est forgée exclusivement sur la représentation humaine. Ses visages semblent narrer des histoire de rencontres éphémères et sont teintés des paradoxes propres aux relations et aux regards posés sur l’être humain.

Ses portraits, principalement de femmes africaines, puisent leur source à la fois dans le réel ou dans dans l’imaginaire de l’artiste et c’est dans l’évanescence du souvenir que se construisent les personnages.

Sa peinture à l’huile semble parfois jetée, elle offre des touches amples et de couleurs vives parfois raturées ou effacées comme s’efface la mémoire. Les tonalités appliquées au pinceau ou parfois au spray surgissent et se juxtaposent tels les souvenirs d’un instant.

Plus que des réponses, son travail se veut apporter des questions devant les paradoxes des états d’âme, qu’ils soient propres au spectateur, au modèle ou à l’artiste.

Vincent Isambourg a crée en 2010 un atelier d’expression artistique au sein d’une association sénégalaise qui oeuvre pour la formation et l’insertion de jeunes issus de la rue.

Bien que présent en permanence dans des galeries françaises, notamment à Lille, la Galerie Arte est heureuse de l’exposer en solo show « hors mur » au Centre médico sportif Léopold Sédar Senghor, situé à Saly.

Centre médico sportif LS Senghor : en face de l’entrée de l’hôtel Le Lamantin, ouvert tous les jours, tél 33 957 10 10

LISTE DE PRIX