ROSY AUGUSTE : concept

Portfolio Mythologies Marines - Rosy Auguste (1)_Page_03

Rosy a fait une résidence artistique au Patio Saint-Louis, Galerie Arte de mai à juin 2016

« Dyeing Experience »

Résidence d’artiste sur le thème des teintures traditionnelles du Sénégal

Mon travail artistique est actuellement basé sur une représentation abstraite du fluide en tant qu’état de la matière. J’explore plusieurs techniques de travail, depuis la peinture acrylique fluide en passant par les encres flottantes.

En mai 2016, je suis venue au Sénégal réaliser des performances collectives avec le groupe Aso Mawon Matnik dans le cadre du Dak’Art Off. J’ai décidé de profiter de mon voyage pour effectuer une résidence d’artiste dans le but d’étudier les teintures sur tissus telles qu’elles sont pratiquées localement de façon artisanale. Mon objectif était de trouver des applications plastiques en lien avec mes recherches sur l’art fluide pour créer des œuvres d’art contemporain.

J’ai commencé ma résidence le 20 mai. Elle s’est déroulée au Patio Saint-Louis qui abrite l’association PAVA (Promotion des Arts Visuels d’Afrique) et la galerie Arte.

Dans la continuité de ma démarche artistique et en me servant des inspirations générée par mon lieu de résidence, Saint-Louis du Sénégal, j’ai choisi de travailler sur les thèmes du fleuve, de l’estuaire et la mer. En thèmes secondaires, pouvaient être étudiés les marigots, la mangrove, les lacs, les îles, la ville de Saint Louis, les ouvrages d’arts sur le fleuve…

J’ai utilisé comme support des bandes de tissu artisanal pour pagnes. J’ai ensuite tracé les plans de mes projets de créations et travaillé avec des artisans locaux pour les réaliser. J’ai rapidement pris conscience des limites techniques qui m’ont été imposées par le support et les possibilités de teintures. Le tissu était difficile à attacher ou froisser de par sa densité et les teintures naturelles (que je voulais utiliser) ainsi que les couleurs claires ne prenaient pas. Il m’a fallu modifier mes plans et les réadapter à ces contraintes.

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont soutenue dans ce projet : Toute l’équipe du Patio Saint-Louis et de la galerie Arte, notamment Joëlle le Bussy, Coumba (merci pour tes bons petits plats !) et Amadou ; Maï Diop de la galerie Tësss, qui m’a patiemment guidée dans mes recherches, m’a fait bénéficier de ses conseils et de son professionnalisme et surtout de son amitié quand j’en ai eu besoin ; Sérigne, le bras droit de Maï Diop, ainsi que Hassan et Antoine, les tisserands ; Les habitants du village de Guelack et particulièrement Fatou Sow (teinturière), Ousmane son mari, Doudou et son épouse ; Yama la couturière et sa fille Sophie, qui m’ont bien aidée à respecter les délais que je m’étais fixée ; Hasse Kane, le menuisier qui a su travailler rapidement et sérieusement ; Tous les habitants de Saint-Louis que j’ai rencontrés au cours de mon séjour et qui m’ont bien accueillie : c’est la « téranga », l’hospitalité Sénégalaise ! Merci à tous !